5 clés positives pour être plus happy et zen !







N'avez-vous pas remarqué comme les liens sociaux, humains, familiaux ont changé aujourd'hui? Pour beaucoup, c'est du chacun pour soit !
Moi....aussi : c'est dingue même !
Autrefois, les gens échangeaient entre eux, communiquaient, partager des bons moments, se soutenaient en cas de difficultés : étaient toujours là les uns pour les autres.....
Aujourd'hui : cela n'a plus rien à voir : pourquoi ???? Avec les progrès technologiques, l'arrivée d'internet, la course à la montre, la vie active super intensive, le désir de réussir, d'être dans les meilleurs, l'arrivée du nombrilisme aigüe !


Pourtant il existe 5 clés positives pour être plus happy et zen : 


  • Clé 1 : Attention Ce n'est pas parce que vous êtes de la même famille, qu'il faut laisser faire n'importe quoi : non respect, pas d'intérêt pour votre personne, critiques non constructives, faux jugements- Dernièrement je demandai des nouvelles d'une personne proche : et mon m'a répondu : "tu sais c'est délicat....elle te dira ce qu'elle voudra hein ?? tu comprends ????? Ben non : j'ai pas compris..... c'est quoi ces cachoteries ???? Du grand n'importe quoi....J'avouerai que j'ai étais en colère : puis j'ai zappé et décidé de faire pareil : comme c'est délicat, ne plus rien raconter ! point basta ! Faut pas se foutre de moi non plus hein !!!! Préservez votre intimité en ne donnant plus aucune information sur votre ptite famille pour éviter que les personnes dont vous ne voulez pas qu'elles sachent d'infos sur vous ne soient pas alimentées...
  • Clé 2 : faites un tri dans vos relations- Désherbez un peu par ci par là : rien ne sert de garder dans vos relations des personnes qui se fichent total de votre vie, qui ne vous partagent aucune infos sur leur vie parce qu'elles ne vous font pas confiance....
  • Clé 3 : attention aux jalousies- aux personnes briseuses de liens familiaux : cela m'est arrivé dernièrement.... j'ai zappé cette personne qui m'a fait beaucoup de mal et a détruit mon lien de frère à soeur en colportant des conneries.......rien n'était vrai ! Cela m'a dégoutée.....N'y prêtez pas attention, et continuez à être happy.... à garder en tête vos objectifs de vie
  • Clé 4 : attention aux mots écrits par mails ou en messages privés : bien souvent pour moi, ils ont étaient déformés et sources de conflits alors que le but n'était pas là : "comme dit le diction : moins tu en dis, mieux c'est !"
  • Clé 5 : Ne courrez pas après les gens pour avoir de leur nouvelles si ils n'en ont rien à battre des votres : vous éviterez de perdre en énergie inutile et d'être total dégoutée à la fin..... Dites-vous bien que sans cette personne, votre vie ne changera pas : d'ailleurs ce lien  existe déjà depuis pas mal d'années et cela ne vous a pas apporté de bonnes choses : juste des angoisses, du stress, des larmes ! Recentrez-vous sur le positif et dirigez désormais votre regard vers les personnes qui en valent la peine : qu'elles fassent partie de la famille ou non !


Conclusion : J'ai étais choquée dernièrement de découvrir que la fille d'une personne de ma famille ne connaissait pas mon existence : personne ne lui avait dis qui j'étais après 26 ans.... C'est vraiment bizarre comme réaction !
J'ai toujours étais une bonne personne, très famille ! Bien souvent, j'ai pris contact avec la famille pour avoir des nouvelles que cela soit en cas de maladie, deuil etc : mon coeur me disait de le faire ! Et pour moi : qui a pris de mes nouvelles hein ??? Personne, nothing..... lol
Et prendre cela en pleine tête : m'a fait un sacré déclic nécessaire : je suis happy de l'avoir eu ! Il était temps !

Il est temps pour moi d'arrêter ce type de réaction, de vivre pour moi et ma ptite famille......Il est temps pour moi de ranger mon habit de mère térèsa ...d'arrêter d'être bonne et de m'en prendre plein la tronche....De vouloir tendre la main à ceux qui ne veulent pas la prendre et de me faire passer pour madame connasse lol mdr ! Oh que oui !!!!
Il y'a eu bien des cassures dans ma vie depuis de longues années (séparation, déménagement, maladie etc....) : cela a beaucoup changé mes liens familiaux....Mais je ne regrette rien de ce que j'ai pu faire, ou vivre : c'étaient des choses que je devais vivre pour être qui je suis aujourd'hui !
Là, ici et maintenant, j'ai compris que plus rien ne sera jamais comme avant...J'ai accepté et décidé de vivre avec ceux qui m'aiment car la vie est fragile et ne tient qu'à un fil ! Autant utiliser le  temps qu'il nous reste à vivre bien sur la terre... bien entouré....non ????

Patricia

Commentaires

Articles les plus consultés